J’effectue un retrait à l’étranger

J’effectue un retrait à l’étranger

Un voyage se prépare toujours à l’avance. Généralement. Surtout un voyage à l’étranger, dans un pays hors d’Europe, puisqu’on va vers l’inconnu, là où on n’a aucun ami ou connaissances. On se munit de tout le nécessaire, de l’argent liquide y compris. Mais il arrive qu’une fois à destination, on se rend compte qu’on n’a aucune espèce ou bien un incident a fait qu’on se retrouve en panne de liquidités. Comment se passe un retrait à l’étranger ? Il est bien d’en savoir un peu plus sur le sujet, car tous peuvent un jour ou l’autre effectuer un retrait à l’étranger.

Un retrait à l’étranger coûte-t-il cher ?

À la question : un retrait à l’étranger coûte-t-il cher ? La réponse est définitivement oui. En tout cas avec la carte Visa. En fait, le système est simple : à chaque transaction, une commission est prélevée, voilà pourquoi, ce genre de retrait à l’étranger peut coûter une petite fortune à la longue. Il est donc conseillé de faire un gros retrait en une seule fois plutôt que plusieurs petits retraits. Et puis, cela évite de faire des va-et-vient au distributeur, ce qui pourrait finir par se faire remarquer et devenir dangereux si on est dans un pays à risque.

Avoir une idée des frais pour un retrait à l’étranger

Dans des pays hors zone euro, un retrait à l’étranger peut induire des frais assez élevés. Voilà le coût pour un retrait de 100 euros avec la carte Visa : chez BNP 5,90 euros mais moins cher avec Visa Infinite, chez LCL 5,70 euros et aussi plus bas avec Visa Infinite, à la Société Générale 5,50 euros, à Axa Banque 6 euros et à la Caisse d’Épargne 5,96 euros. Les commissions coûtent encore plus cher pour un retrait à l’étranger d’une somme supérieure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *