Différentes manières de passer des vacances écologiques

Différentes manières de passer des vacances écologiques

Beaucoup trop de gens laissent leurs réflexes écologiques chez eux quand ils partent en vacances. Inversement, certains deviennent très rigoureux lorsqu’ils sont hors de leur territoire, et retrouvent leur insouciance une fois chez eux. La lutte pour l’environnement est un combat de chaque instant. Les vacances font partie de la période la plus dévastatrice pour les stations balnéaires et les destinations de vacances les plus célèbres. Il est temps d’arrêter le massacre. Il est tout à fait possible de passer de bonnes vacances, tout en veillant à ne pas dégrader la nature.

Choisir un hébergement respectueux de la nature

Les vacanciers ont l’obligation de se renseigner sur le site dans lequel ils comptent s’installer. Jusqu’à aujourd’hui, le camping est considéré comme la manière la plus écologique de passer les vacances. Il gravite autour du concept d’imprégnation avec la nature. Même si actuellement les campings sont modernisés, la convivialité et le retour aux sources restent les maîtres mots. En Auvergne, il existe un camping qui propose à ses clients d’habiter temporairement dans une cabane dans les arbres. Elle est faite presque intégralement en bois, mais, quand on voit la luxuriante végétation autour, on comprend que l’habitation n’est pas le résultat d’une surexploitation d’une quelconque forêt. La cabane dans les arbres en Auvergne Cosycamp est spacieuse et confortable. Elle est dressée sur pilotis afin d’assurer la sécurité des enfants. En plus, cela permet d’avoir une grande terrasse extérieure. Elle est dotée de tout le confort moderne, avec une cuisine tout équipée et d’une salle de bain avec des toilettes séparées. Elle est vraiment nichée dans les arbres pour vous permettre d’observer la nature de plus près.

Adopter des moyens de transport écologiques

Chaque année, on n’y échappe pas. La vague d’embouteillages monstre qui envahit toutes les routes nationales constitue un véritable poison pour l’environnement. Chaque année, on assiste à un cortège de klaxons, d’énervements, bref un concentré de pollutions en tout genre. Pourtant, ce chemin n’est pas obligatoire. Pourquoi ne pas par exemple partir en vélo pour les vacances ? Ce moyen de transport entretient la forme physique, et offre une vue imprenable sur la route. En vélo, vous aurez le loisir de flâner. Cela vous permettra de commencer les vacances dans le calme et la quiétude, loin du vacarme des voitures.
La randonnée est une bonne alternative également. Les chemins de sentier et de traverse sont actuellement plus nombreux et plus sécurisés. Derrière les routes habituelles, se cachent des merveilles insoupçonnées, qui n’attendent qu’à être découvertes. Si la marche paraît trop physique, vous pouvez faire le circuit en alternant avec différents moyens de transport écologique. : vous pouvez louer une bicyclette, vous pouvez aussi faire un bout de chemin à dos de mules, vous pouvez également saisir l’occasion de grimper sur une carriole ou une roulotte. Cela enrichit la culture, car les personnes rencontrées au cours de la route ne manqueront pas de parler de leurs histoires.
Enfin, si votre destination de vacances est loin, au lieu de prendre votre voiture, essayez le covoiturage. Les sites spécialisés dans ce mode de transport sont nombreux sur le web. En plus de préserver l’environnement, le covoiturage vous permet aussi de réduire vos frais de déplacement.

Avoir une attitude écoresponsable

Que vous soyez à la plage, en randonnée, etc., les règles habituelles comme ne pas jeter les détritus partout, mais dans les bacs.
Pendant les vacances, il faut veiller à consommer des produits d’exploitation légale et responsable. Par exemple, lorsqu’on achète des figurines en ivoire, il vaut mieux s’en procurer dans des magasins qui peuvent justifier leur provenance. Acheter au marché noir ne fait qu’encourager le braconnage et le trafic. Cela n’a aucun impact positif sur l’économie, ou la sécurité du lieu. De même pour la nourriture. Même si les mets exotiques paraissent très tentants, il faut s’assurer qu’ils proviennent de chasse légale de pêche ou d’agriculture responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.